NDT : Larry C Johnson est un vétéran de la CIA et du Bureau du contre-terrorisme du Département d’État. Il est le fondateur et associé gérant de BERG Associates, qui a été créé en 1998. Larry a assuré la formation de la communauté des opérations spéciales de l’armée américaine pendant 24 ans.

Si vous voulez savoir comment se déroule la guerre en Ukraine, il vous suffit de prendre note d’une seule « nouvelle » aujourd’hui : le secrétaire à la Défense Lloyd Austin a appelé son homologue russe :

Le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, s’est entretenu avec son homologue russe pour la première fois depuis l’invasion russe de l’Ukraine, a annoncé vendredi le Pentagone.

L’appel a duré environ une heure et a été effectué à la demande de M. Austin, qui a profité de ce premier appel entre les deux hommes en 84 jours pour exhorter le ministre de la Défense Sergueï Choïgou à mettre en œuvre un « cessez-le-feu immédiat », selon un bref compte rendu de l’appel. La dernière conversation entre les deux hommes remonte au 18 février, une semaine avant que la Russie ne lance son invasion de l’Ukraine.

CNN

Si la Russie était en train de perdre ou d’être complètement coincée en Ukraine, on pourrait s’attendre à ce que Sergueï Choïgou soit le type qui appelle Austin et implore sa pitié. Eh bien, ce n’est pas ce qui s’est passé. C’est Austin qui a passé l’appel, apparemment sans se soucier de son récent appel public à affaiblir la Russie. Pourquoi Austin demanderait-il instamment à Choïgou de mettre en œuvre un « cessez-le-feu immédiat » si la Russie se fait botter le cul ? Le fait que la Russie se fasse fouetter par l’Ukraine est exactement ce qu’Austin a appelé de ses vœux. Rappelez-vous ?

Nous voulons voir la Russie affaiblie au point qu’elle ne puisse pas faire le genre de choses qu’elle a faites en envahissant l’Ukraine. . .

Si la Russie est dans les cordes, pourquoi annuler le passage à tabac ? Vous annulez le combat quand c’est votre gars qui se fait tabasser. L’offensive russe dans le Donbass s’est considérablement intensifiée au cours de la semaine dernière et elle est en train de découper les unités ukrainiennes retranchées sans espoir d’être renforcées ou sauvées par une contre-offensive.

Je veux vous montrer une fausse carte des combats qui est représentative de la désinformation alimentée à un public crédule en Amérique et en Europe. Cette carte a été publiée par une nana loufoque, Ashley Cornell, qui trahit son ignorance de la situation militaire et n’a pas vérifié les affirmations délirantes de « l’expert de la guerre » Justin Bronk :

Carte combats Ukraine
Carte partiellement traduite, cliquez pour agrandir

Laissez-moi mettre en évidence les mensonges pour vous. Commencez par l’île des Serpents :

La Russie subit des pertes en essayant de sécuriser l’île après une série d’attaques ukrainiennes.

FAUX ! Les Ukrainiens ont tenté et échoué de prendre le minuscule rocher le soir même des célébrations du Jour de la libération en Russie, le 9 mai. L’Ukraine a perdu gros – plus de 60 marines ukrainiens et membres d’unités d’élite des forces armées ukrainiennes (FAU), quatre avions de combat, 10 hélicoptères, 3 bateaux et 30 véhicules aériens sans pilote. Les Russes savaient que l’attaque allait avoir lieu et étaient à l’affût. Ils ont apparemment placé un appât sur le rocher stérile – des missiles sophistiqués – pour attirer les Ukrainiens. Cela a fonctionné.

Les bombardements intensifs se poursuivent à Azovstal alors que les derniers défenseurs tiennent bon.

DÉLIBÉRÉMENT TROMPEUR. Oui, les bombes et les missiles continuent de pleuvoir sur les parties de l’aciérie d’Azovstal où un nombre décroissant de fanatiques du bataillon Azov se terrent et envoient des appels au secours par vidéo. Quelques-unes des épouses des hommes piégés dans les entrailles d’Azovstal sont maintenant sur les médias sociaux, suppliant que quelqu’un vienne sauver leurs gars. Voici l’une de ces femmes, qui a précédemment posté une photo d’elle dans sa pose de combat. La deuxième image – elle pleure son homme – est apparue cette semaine.

AVANT
MAINTENANT

La situation à Marioupol revient à la normale et la Russie contrôle la ville. Les Russes rétablissent les services d’électricité et d’eau et fournissent de la nourriture à la population.

La contre-attaque ukrainienne atteint la frontière russe et menace de rompre la ligne d’approvisionnement du Donbass.

MENSONGE – Les Ukrainiens n’ont pas atteint la frontière russe et au moins un groupe tactique de bataillon russe a traversé la rivière Seversky Donetsk et étend sa position au sud vers Kharkov. Mais il s’agit d’un spectacle secondaire. La zone est isolée et il n’y a qu’une seule route importante reliant Kharkov à Belgorod en Russie.

DOUBLE MENSONGE – Il n’y a aucune menace pour la « LIGNE D’APPROVISIONNEMENT DU DONBASS ». Ces lignes sont au sud et à l’est de Kharkov. Il suffit de regarder la carte – le Donbass avec la ville de Lougansk est bien visible. Kharkov est à un peu plus de 300 kilomètres au nord-ouest de Lougansk.

La carte fait deux choses justes : la Russie a pris Avdeïevka et a encerclé les troupes ukrainiennes à Severodonetsk. C’est en raison des progrès réalisés par la Russie là-bas que Lloyd Austin a appelé Sergueï Choïgou pour implorer un peu de pitié. Je soupçonne que le général Choïgou a dit à Austin quelque chose comme « allez voir ailleurs si j’y suis ».

Une dernière observation concernant la prétendue défaite des Russes au nord de Kharkov, à la frontière de la Russie. Les personnes qui écrivent sur ce sujet n’arrivent même pas à se faire une idée précise de la taille d’un groupe tactique de bataillon russe, alias BTG. Voici trois « experts » différents avec leurs chiffres :

Chaque groupe tactique de bataillon russe (BTG) compte environ 700-900 soldats. (Justin Bronk)

Selon le département de la Défense au 18 avril, il y a presque une douzaine de BTG à Marioupol. Comme chaque BTG compte environ 200 fantassins, alors 11 x 200 nous donne 2 200 fantassins. (Christopher Lawrence, Institut Dupuy)

Un groupe tactique de bataillon russe est composé d’environ 1 000 soldats. (Associated Press)

Les médias occidentaux ont vanté les mérites des puissants Ukrainiens qui ont anéanti un groupe tactique de bataillon russe. Pourtant, aucune photo des unités médicales russes récupérant les morts et les blessés sur le site de la bataille n’a été publiée sur les sites ukrainiens ou russes. Mais supposons que l’affirmation soit vraie – les Ukrainiens auraient tendu une embuscade et vaincu un BTG. Cela n’a aucun sens en ce qui concerne la progression de l’effort de guerre russe. Si les Russes étaient préoccupés par la bataille autour d’un ponton, ils auraient déployé des avions de soutien et des hélicoptères armés de roquettes et auraient lancé un barrage d’artillerie sur les Ukrainiens qui attaquaient. Apparemment, cela ne s’est pas produit non plus.

Je ne suis pas au courant des plans de guerre russes. Mais je sais que la Russie enverrait des renforts dans la région s’il s’agissait d’une bataille importante. Ils ne le font pas. Ce qui est encore plus révélateur, c’est que vous ne voyez pas de vidéos et de photos d’une horde d’Ukrainiens se déversant sur la frontière russe. Cela me semble être une tentative ratée de plus rappelant le film Weekend chez Bernie – maquiller un cadavre ukrainien et prétendre qu’il est vivant.

Source